Internest et Musthane s’allient pour combattre le brownout

Musthane, spécialiste des aires de poser pour hélicoptère, et la jeune pousse Internest, à l’origine d’un système de positionnement innovant, ont décidé de s’allier pour combattre les phénomènes de brownout et de whiteout. Ce partenariat, qui « fait suite à une prise de participation minoritaire des actionnaires de Musthane au capital d’Internest », vise à concevoir des aires d’atterrissage mobiles et « intelligentes » pour épauler les drones à voilures tournantes et les hélicoptères évoluant dans un environnement visuel dégradé (DVE).

Véritables rideaux de particules produits par le rotor d’un hélicoptère au sol ou en approche, les voiles bruns (brownout) et blanc (whiteout) limitent la visibilité des équipages lors des délicates phases de décollage et d’atterrissage, multipliant le risque d’accident. Si les cas dus à la neige sont plus rares, inutile de rappeler à quel point la poussière et le sable sont des enjeux constants pour les pilotes déployés au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane. Le risque de voile brun y est omniprésent et ponctuellement accentué en cas de vol de nuit. Il n’existe pas de données précises présentant les conséquences matérielles et humaines de ce phénomène au sein des armées françaises. À titre d’exemple, la dégradation de la visibilité fut à l’origine de 129 décès au sein de l’US Army entre 2002 et 2017. Selon des officiels, la désorientation spatiale coûterait près de 100M$ par an au Pentagone.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn